portrait Alexandre Juving
Je vous livre aujourd’hui une interview d’Alexandre Juving, parfumeur et saint-cyrien
Son parcours atypique et son expérience hors du commun de différents milieux font de lui une référence en termes d’introspection.
Sorti dans les majors de sa promotion à Saint Cyr, ses compétences intellectuelles lui ouvraient les grandes portes vers une belle carrière. Il a choisi la gendarmerie et, après y avoir servi pendant 6 ans, il a décidé de trouver sa voie dans un autre domaine. Il s’est orienté vers la cosmétologie et la parfumerie. Orignal non?

 

Cette interview se déroule alors qu’il est en voyage d’affaire à Saint-Barth.

 

Mon Capitaine:
Pourquoi un tel revirement?

Alexandre Juving Brunet:
En fait, j’ai basculé d’un métier de vocation à un métier de passion.
J’ai donné plusieurs années de ma vie pour servir les autres et rendre ce qui m’avait été donné.
Puis, je me suis orienté vers quelque chose qui me plaisait davantage. Je me suis découvert une passion pour le parfum et en ai fait son métier.

Mon Capitaine:
Qu’est-ce qui t’a le plus servi de l’armée dans le civil?

Alexandre Juving Brunet:
C’est à Saint-Cyr que j’ai appris ce qui me sert maintenant au jour le jour pour aller de l’avant: une forme de résistance, de persévérance, de force morale.

Mon Capitaine:
Quels sont les conseils que tu donnerais à un jeune manager?

Alexandre Juving Brunet:
Se confronter à des activités qui te mènent hors de sa zone de confort.
S’ouvrir l’esprit par des voyages et des expériences atypiques.
Faire des efforts, du sport… trouver qui on est au fond de soi.

Mon Capitaine:
Quelle a été la plus grosse difficulté pour cette transition professionnelle?

Alexandre Juving Brunet:
Affronter qui on doit être et ce qu’on doit faire.
Répondre à la question: « Qu’est-ce qui me passionne dans la vie »

Mon Capitaine:
Comment on arrive-t-on à trouver des réponses?

Alexandre Juving Brunet:
Il faut avoir de la chance et la chance on la provoque en se questionnant.
On trouve la réponse à qui on est en se regardant dans la glace. Or, trop souvent, on ne se regarde pas dans la glace: on endosse son costume social et on porte le masque que la société a bien voulu nous donner.

Pour trouver les réponses aux questions que l’on se pose, il faut savoir qui l’on est au fond de nous.
« Connais-toi, toi-même. »

Mon Capitaine:
Oui, mais concrètement?

Alexandre Juving Brunet:
Les réponses arrivent d’elles même quand on passe à l’action et quand on sait écouter.
Les grandes choses nous sont souvent murmurées… Il n’y a pas de panneau indicateur avec des lampes clignotantes. Il faut être à l’écoute des petits signes et aller de l’avant. Il faut avoir le courage de sortir de sa zone de confort.

Mon Capitaine:
As-tu des conseils à partager pour atteindre tes objectifs?

Alexandre Juving Brunet:
Travail / Persévérance / Claire vision.

La Claire Vision pour savoir discerner l’utile de l’accessoire.

La persévérance pour donner à son travail toute la mesure de la continuité dans le temps et l’impact nécessaire pour atteindre ses objectifs.

Mon Capitaine:
As-tu une méthode pour atteindre tes objectifs?

Alexandre Juving Brunet:
Je conseille la méthode « GTD: getting things done »
Claire vision des différents niveaux d’objectifs.
Se focaliser sur les choses importantes et commencer par cela dans chaque journée de travail.

 


Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi lire « les 7 habitudes de ceux qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent. »

Merci Alexandre pour ces éléments et ton point de vue sur la vie. Je te propose de se retrouver dans ton atelier pour une prochaine interview sur ton métier de parfumeur.

Recherches utilisées pour trouver cet articleAlexandre juving,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *