plaque égout communication - elycefeliz

Cliquez ici pour continuer à booster votre communication

J’ai déjà abordé les mots clés pour pousser votre interlocuteur à parler dans cet article :

Des mots clés en or pour une véritable écoute

Des techniques de renseignement pour booster votre communication

 

Je vais maintenant vous donner des conseils et astuces pour booster encore plus votre communication.

Souvenez-vous que la sincérité est la seule chose que je ne peux pas vous enseigner. Si vous voulez travailler votre communication, il faut vraiment que vous travailliez dans ce sens-là, et souhaitiez sincèrement communiquer. Si vous ne le faites pas, vous serez traité de manipulateur.

Attention, la communication et ses outils sont une arme à double tranchant. Maniez-les avec précaution.

Gardez en mémoire trois choses :

– les gens aiment qu’on les écoute (prenez votre propre exemple)

– Les gens n’aiment pas être manipulés.

– Les relations dans le monde du travail sont souvent empreint de rapport de force. L’avantage d’une bonne communication est qu’elle évite ces rapports conflictuels.

 

Vous voulez approfondir un entretien, mais la personne est peu loquace ?

communication gobelet en metal avec corde pour communiquerVoilà quelques astuces qui vous permettront de tout savoir sans faire donner un sentiment d’inquisition avec des questions ouvertes trop précises.

 

Vous êtes prêt ?

Allons-y.

 

La reformulation COURTE est une excellente technique.

Vous montrez que vous avez suivi ce qui vient de vous être dit.

Vous synthétisez (et donc mémorisez) les éléments qui viennent de vous être donnés.

Si vous voulez insister sur un point en particulier, le mieux est de vous tromper (légèrement) dans votre reformulation, vous terminez par « c’est bien ça ? » et là, c’est juste magique : la personne va dire « non, non ce n’est pas ça » et elle va reprendre point par point son explication en rentrant dans le détail et en s’assurant que vous comprenez bien ce qu’elle vous dit.

N’oubliez pas d’acquiescer à ce qui vous est dit. Il est important de montrer à votre interlocuteur que vous avez une écoute active.

je répète ce que j’ai déjà dit plusieurs fois :

« Quand on parle, on plait parfois, quand on écoute, on séduit toujours. »

Et pour une meilleure écoute de votre part, je vous demande de réfléchir sur l’adage suivant:

« On écoute plus pour répondre que pour comprendre… »

 

Pour aller plus loin, cliquez ici.

 

Bon courage dans votre communication de chef et à bientôt pour d’autres bonnes pratiques.

 

à lire absolument pour approfondir le sujet :

Le pouvoir du silence

Des techniques de renseignement pour booster votre communication

 

Si vous pensez que ces articles ont de la valeur, merci de les partager.

Crédit image: elycefeliz

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *