discussion

Ça vous est déjà arrivé de demander quelque chose à votre chef, d’essuyer un refus et que quelqu’un passe après vous et obtienne exactement cette chose que vous aviez demandée. Frustrant non?

La communication est un langage.
Nous n’avons jamais appris à décortiquer ce langage.
C’est important de le faire pour parler à nos interlocuteurs de manière efficace.

J’ai étudié pendant longtemps les différentes théories pour mieux connaitre les interlocuteurs, mais je trouve toutes ces théories très compliquées. 

En fait, c’est parce que ces théories sont compliquées que les managers ne les utilisent pas. Il n’y a que les consultants pour approfondir ces théories et essayer de les vendre en se plaçant comme le spécialiste de la question.

J’estime que c’est quelque chose de suffisamment important pour que tout le monde puisse y avoir accès le plus facilement du monde.

Je suis prêt à affronter toutes les critiques dues à la vulgarisation de ces concepts compliqués qui permettent une situation de monopole. Je le fais parce que je pense que notre communication est très mal adaptée au profil des gens que nous fréquentons.

Quand vous allez aux États-Unis, vous parlez anglais si vous voulez essayer de vous faire comprendre, non?

Et cela vous semble le plus normal du monde. En revanche, en communication, vous n’hésitez pas à parler chinois à quelqu’un qui parle portugais.

Je m’explique: quand je vois la communication de certains, je me dis qu’ils font tout pour saborder tout ce qu’ils disent. Ils essuient refus sur refus et initient la spirale infernale de la victimisation.

Sur ce blog, je vous ai déjà parlé du pouvoir du silence ou de techniques de renseignement booster votre communication, et maintenant je vais vous donner un complément à ces bonnes pratiques.

Quel est sont donc ces trucs qui vous permettront de booster votre communication et faire en sorte que vous ayez plus de chance et d’influence?

Le premier est le sourire.
Le second le toucher.
Le troisième l’imitation.

Dans les références scientifiques que vous trouverez en bas de page, j’ai découvert des expériences qui prouvent les bénéfices de ces trois actions simplissimes qui vous permettront d’avoir plus d’impact autour de vous.
Ce sont des choses tellement simples qu’on oublie même de les mettre en oeuvre.

Soyez de bons sceptiques et mettez en oeuvre ces trois conseils hyper puissants.

Mettez un caillou au fond de votre poche et chaque fois que vous le touchez, souriez au monde et aux gens que vous croisez.

Quand vous demandez quelque chose, commencez par sourire, puis touchez les gens.

Yu Xiaoou

Évidemment, il convient de respecter les conventions sociales, mais sachez qu’un toucher du bras, même très bref permet de presque doubler vos chances que votre interlocuteur accède à votre demande. Et si vous n’avez rien à demander, cela augmente votre capital sympathie. Pourquoi vous en priver?

Le fait d’être tactile tout en gardant votre intelligence sociale, vous permettra d’être plus heureux et d’avoir plus de chance.

La dernière chose à mettre en oeuvre est de vous synchroniser avec votre interlocuteur. C’est-à- dire imiter sa posture et sa gestuelle. Évidemment, vous allez faire cela discrètement, mais sachez que par cette technique, vous pouvez tripler vos chances de remporter une négociation. C’est une expérience qui a été menée par des étudiants en MBA qui participaient à des négociations avec d’autres étudiants afin de mesurer leur influence. À certains, on a demandé de synchroniser leur gestuelle avec les participants à la négociation. Les résultats de ce groupe qui a imité la posture ont  été trois fois plus importants que ceux à qui on n’avait rien demandé.

Maintenant, soyez de bons sceptiques et passez à l’action.

Mettez dans les commentaires d’autres bonnes pratiques ou les résultats de vos expériences.

 

Références scientifiques: http://psycnet.apa.org/psycinfo/1978-03335-001

Je mets ci dessous un commentaire hyper pertinent de Valérie par rapport à cet article. Merci Valérie pour ce « détail » qu’il me paraît primordial de rappeler.

J’aurais évidemment dû commencer par ça !

Cliquez ici pour voir le commentaire hyper pertinent de Valérie
Commentaire FB de Valérie

Comments

  1. Hello Rodolphe! A la lecture de cet article, je souhaite apporter une réflexion tirée de mon expérience personnelle: le sourire et le toucher, ça marche si l’intention est ancrée dans la sincérité et l’authenticité. Qu’une personne rayonnante vous sourie en vous donnant l’accolade, elle vous communiquera sa bonne humeur et ses bonnes ondes. En revanche, les sourires composés et les touchers qui transpirent la mauvaise intention sont horripilants et provoquent une sensation d’intrusion. Spéciale dédicace à mon dernier chef dans les Ardennes, dont on aurait dit qu’il avait potassé des manuels de management et qu’il essayait la mise en pratique de conseils mais sans que ça vienne du coeur. Effet « Vade retro Satanas » garanti! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *