ange-silence---Giulia-van-Pelt

Cliquez ici pour booster votre communication.

Ou comment écouter vraiment !

Cet exercice est issu des techniques de renseignement conversationnel sur lesquels j’ai été formé.

Vous connaissez la façon dont fonctionnent les psychothérapeutes: vous vous allongez sur le divan et vous commencez à parler. Lui, il ne fait qu’écouter.

Majoritairement, l’écoute est la seule thérapie dont les gens ont besoin. Certains restent chez leur psy parce que c’est le seul endroit ou quelqu’un les écoute.

Quand on se sent écouté, on a l’impression que l’autre nous comprend. On a davantage confiance en lui. On sait qu’il écoutera si on lui expose un problème. On va donc aller dans son sens s’il entreprend quelque chose.

Vous avez donc compris tout l’intérêt d’écouter vos collaborateurs.

oreille écouteL’écoute ne peut vous apporter que du plus dans votre management.

Encore faut-il que vous le fassiez le plus sincèrement possible. Rien de pire qu’un chef qui utilise des « techniques » sans sincérité.

Je pense que vous voyez tout à fait de quel type de chef je veux parler. Ce sont ceux qui font des familiarités, qui demandent si ça va et qui se foutent de la réponse, qui ne vous serrent la main que quand ils ont une chose à vous demander.

Bref, je ne vous souhaite pas d’être ce type de chef.

 

Si vous voulez essayer de mieux écouter vos collaborateurs, essayez ceci:

Cette technique s’appelle la technique du silence.

silence---Alberto-OrtizLe silence fait peur, du coup, votre interlocuteur cherche à combler le silence qui s’instaure dans une discussion. Il va parler, et parler encore, et trouver d’autres sujets pour combler ce vide dans la conversation. Attention, vous pouvez, vous-même, être très mal à l’aise dans cet exercice, mais, avec la technique que je vais vous donner, vous vous tairez sans être trop mal à l’aise.

 

Cette technique du silence est magique.

Pas besoin de compétences particulières, il suffit de se taire. mais c’est hyper dur de se taire, surtout quand on veut répondre.

Mais quel est ce truc infaillible pour écouter vraiment?

Dans une discussion, vous écoutez, et quand il y a une pause et que vous vous surprenez à vouloir prendre la parole, vous comptez de 330 à 340* (le temps de le dire dans votre tête est évalué à 10 secondes environ)

Vous vous apercevrez avec cette technique que votre interlocuteur reprendra la parole avant que vous ayez fini de compter. Vous attendez le prochain blanc et vous recommencez à compter 330, 331, … 340.

parachutiste---WaaghalsEt vous ne prenez la parole que quand vous arrivez à 340!!!

Vous allez voir, c’est surprenant comme expérience à tenter.

Pour être prévenu des prochains articles où je vous parlerai de mille choses, dont d’autres techniques de communication issues de ma formation en renseignement conversationnel, inscrivez-vous à la newsletter.

*les parachutistes auront reconnu la fameuse technique du 331, 332, 333 ;-)))

crédit image: Giulia van Pe
lt / Waaghals / Alberto Ortiz

Recherches utilisées pour trouver cet articlele pouvoir du silence,

Comments

  1. Une carrière militaire commencée l’année de votre naissance. Au 8ème para de marine. Par le bas. Et au fil du travail et de l’épée j’ai réussi à être conseiller du ministre.
    Ma technique ? De la méthode !
    Votre génération est importante et elle m’intéresse.
    Cordialement

    1. Bonjour HP,
      Oui, tout à fait. On commence à compter quand le blanc s’installe. ça permet à notre cerveau de se focaliser sur autre chose que sur la réponse qu’il voudrait apporter. On lui donne un tache à effectuer pour lui permettre d’attendre sans stresser. 🙂

  2. Bonsoir,
    Je suppose qu’il est arrivé de vous trouver face à un de vos chefs qui pratiquait ce pouvoir du silence.
    Comment vous en êtes-vous bien sortis ?
    Merci,

    1. Merci Pitou pour cette question. Il se trouve que si mon chef veut me fair parler pour m’écouter j’en serai d’autant plus heureux.
      Un chef qui m’écoute, c’est parfait. Je peux lui transmettre tous les messages que je veux…
      Juste une chose à laquelle il faut que je fasse attention: ne pas dire de conneries et s’arrêter au bon moment 🙂
      Ce n’est pas si facile que l’on croit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *