cibles - Hans Splinter

Si vous ne le saviez pas, chacun de vos subordonnés occupe un poste (jusque là, je ne vous apprends rien) et chaque poste dispose d’une « fiche de poste ». Cette fiche décrit par le menu ce que la personne est censée faire et savoir pour le poste qu’il occupe.

Vous demandez à votre secrétariat de vous transmettre les fiches de poste des gens que vous avez à commander.

Et vous prenez point par point les choses qu’elles sont censées savoir faire et vous leur fixez des objectifs.

 

La première chose à faire est de regarder les objectifs de votre unité. Ensuite, vous devez vous demander de quelle manière vous voulez que chacun de vos subordonnés contribue à la réalisation de ces objectifs. Vous devez penser à des actions concrètes.

 

Quels objectifs fixer vraiment ?

Vous regardez votre prog.

Vous voyez les choses qui peuvent être faites en rapport avec votre prog et les missions qui vous sont confiées.

Vous commencez toujours par définir les missions des plus bas échelons.

Plus vous montez dans la hiérarchie, plus vous mettez des notions de contrôle par les échelons supérieurs.

Ensuite vous demandez à chaque niveau de la hiérarchie d’ajouter son grain de sel.

 

Ne jamais donner d’objectifs théoriques. Pour ça, voilà quelques idées concrètes :

Dans les 6 prochains mois, vous devez :

avoir atteint le niveau sportif suivant :

laisser le champ libre pour chaque épreuve sportive et lui demander quel était sa performance de l’année précédente et quel est son objectif pour les 6 mois à venir.

Organiser trois ateliers de présentation de l’armement au profit de l’unité.

Effectuer un exercice de niveau…

Contacter une unité extérieure (autre groupe, section, peloton compagnie… bureau) et organiser xxxxxxxxxxxx d’une demi-journée.

le xxxxxxxxxxxxxx, ça peut être un challenge sportif, un challenge technique, un exercice tactique…

le but étant de créer une émulation.

Vous pouvez donner des objectifs de communication.

Un conseil : plutôt que de demander un article de journal, demandez dix lignes et une photo. C’est la même chose, mais ça passera beaucoup mieux.

 

L’important est de ne pas être trop directif dans vos objectifs. Votre subordonné sera heureux d’avoir une liberté de manœuvre et de préciser lui-même ses objectifs.

 

D’autres idées en vrac :

S’il prépare un concours, lui donner un objectif en lien avec ledit concours.

S’il a un stage auquel il devra se présenter, regardez les prérequis du stage et fixez vos objectifs en fonction.

S’il a des responsabilités, vous lui donnez les qq objectifs que vous lui imposez pour ses subordonnés et vous le rendez responsable de rajouter son grain de sel.

 

IMPORTANT : faire un point de situation régulier avec vos sub.

On en est où des objectifs ?

 

Le plus positif dans tout ça, c’est pas les objectifs en eux-mêmes. C’est que ça oblige vos subordonnés à organiser leur travail.

Pour être sûr que les objectifs vont être réalisés, vous pouvez créer des défis, des challenges, des missions ouvertes, des idées que vous mettez sur un tableau et qui sont distribuées au café du matin. Le café du matin ou la minute créative. Comment on peut faire ci ou ça.

Souvent les sub sont bloqués dans leur action par des choses qui vous semblent simples, mais qui ne le sont pas.

Le secret dans tout commandement, c’est la discussion !

 

Pour aller plus loin, cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *