réunion famille

Comment éviter les conflits pendant les réunions de famille ?

Réunion de famille est souvent synonyme de tension, et même si nous sommes heureux de nous retrouver, il y a souvent des moments difficiles. Les proches ne sont pas tendres avec nous, et sous le prétexte du « Qui aime bien, châtie bien. » On vous en balance plein la gueule.

Est-ce que vous connaissez le phénomène du chic-ouf : chic on se retrouve en famille et après quelques jours : ouf on est content de se quitter.

 

Les réunions de famille sont le synonyme de retrouvailles, mais aussi de conflits qui peuvent parfois dégénérer. Le fait de se retrouver dans la situation de l’enfant qui revient chez ses parents n’est pas forcément évident à gérer. Idem pour les parents, de voir que leurs enfants ne respectent plus certaines des « règles » familiales, ça peut faire grincer des dents.
Bref, il y a autant de sujets qui peuvent être des frictions. Je ne parle même pas des sujets politiques ou religieux qui peuvent mettre le feu aux poudres.

 

Bref, les réunions de famille, c’est une grande satisfaction, mais ça peut rapidement tourner au vinaigre.

 

Un remède qui fonctionne à coup sûr pour assainir les situations explosives : organisez des activités en plein air. Proposez de faire une balade, de vous aérer en vous promenant. Faites autre chose que de vous regarder dans les yeux.

 

Arrêtez de refaire le monde, surtout si vous ne passez jamais à l’action pour essayer de le changer. Les politiques sont de pourris, et vous n’y changerez rien en restant dans votre salon à essayer de convaincre votre fils, cousin ou neveu qu’il faudrait mettre en place telle ou telle chose. Les moments sont si rares qu’il faut en profiter pour vivre des moments forts en commun.

 

En fait, le fait de se promener permet de désamorcer les situations qui tournent au vinaigre. Allez visiter un musée, faites un paintball ou un karting, prenez un morceau de bois, du fil de pêche et un hameçon et essayez d’aller pêcher dans le lac d’à côté. Allez ramasser des champignons et demandez au paysan du coin s’ils sont comestibles… bref, il y a mille choses à faire et souvent ça ne coute pas grand-chose.

 

Je préconise la balade à la campagne ou dans le parc du coin si vous êtes dans une grande ville, c’est simple, accessible et gratuit.

 

Dans les discussions de famille, il y a deux tendances: celle de l’autorité parentale, et celle de l’enfant qui est devenu adulte et prétend aussi à une certaine autorité.
Souvent, chacun est campé sur ses positions et essaye d’avoir raison ou d’imposer ses opinions aux autres.
Le fait de changer d’air permet de se focaliser sur autre chose et a le mérite de construire des bons souvenirs en commun.

L’important dans les relations humaines n’est pas le blabla qu’on peut avoir entre nous, mais bien d’agir et de faire des choses ensemble.
J’ai fait mienne la devise du Maréchal Lyautey : « la joie de l’âme est dans l’action. »

 

En avant !

 

crédit image: Gille Peris Y Saborit

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *