stress

Plus libre avec la diète médiatique

Pourquoi il est important de prendre de la distance avec l’agitation du monde pour se concentrer sur l’essentiel ?

 

En tant qu’officier, on m’a toujours dit qu’il fallait que je m’intéresse à l’actualité et que je me tienne au courant de tout ce qui se passait dans le monde.

 

Il se trouve que sous prétexte de me tenir informé, j’ai réalisé que j’étais pollué par trop d’information. Je souffrais de ce qu’on appelle de l’infobésité. Mon esprit était pollué par trop d’information et cela participait à augmenter mon stress en me donnant davantage de préoccupation. Et en plus ce sont des préoccupations sur lesquelles je ne peux avoir aucun impact. La majorité des informations contribuent à construire des peurs qui n’existeraient pas si je n’avais pas été soumis à ces informations.

 

Comme je suis très sensible à toutes ces informations, j’ai pris la décision de faire une diète médiatique. Ça consiste en quoi ? J’ai vendu ma télévision et jeté tous mes journaux. Sur mon ordinateur, j’ai supprimé de mes favoris les sites d’information, y compris ceux qui font de la réflexion de fond. 

 

 

… et je me suis rendu compte que j’étais plus libre et tout aussi informé.

 

En effet, après quelque temps, je me suis rendu compte que j’étais au courant des informations importantes en discutant avec les autres. Et si on fait le test sur ce qui s’est passé la semaine dernière, je suis sûr que je suis au courant d’autant de choses que la majorité des gens qui passent des dizaines d’heures à être pollué par de l’information.

Si vous êtes un bon sceptique, essayez de faire de la diète d’information et vous verrez que vous vous sentirez plus libre.

 

crédit image: Thomas Hawk, Viewminder

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *